9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

Recherche & Développement

Dans le but d’améliorer sans cesse la qualité et l’efficacité des protocoles de réathlétisation et de détection des risques de blessure proposés à ses sportifs, ATHLETIC collabore avec des professionnels de la santé et du sport.

Le développement scientifique, s’appuie sur une collaboration avec le centre orthopédique SANTY (centre agrée FIFA), l’association CENTRE SANTY Sciences et l’université Claude Bernard Lyon 1.

La démarche a pour but de valider scientifiquement les protocoles et de modéliser tant la détection des risques de blessures que la Réathlétisation par pathologie (genou, cheville, épaule, dos..)

Il est réalisé sous le contrôle d’un comité scientifique présidé par le docteur Pierre CHAMBAT.

La mission de ce comité scientifique est triple :

  • Veiller à ce que les travaux d’ATHLETIC, soient faits dans les règles de l’art.
  • Orienter l’équipe ATHLETIC dans ses recherches sur les tests fonctionnels avec, notamment, la constitution de groupes de travail réunissant les compétences requises (chirurgiens, médecins du sport, kinésithérapeutes…).
  • Assurer le lien avec le centre orthopédique SANTY au niveau de la recherche et des publications scientifiques
|

Docteur Pierre CHAMBAT Chirurgien du genou retraité, Co-fondateur du Groupe SANTY, Groupe SANTY

Si la rééducation des patients opérés d’un ligament croisé antérieur (LCA) est maintenant bien codifiée, le chemin qui conduit de la fin de la rééducation au retour sur les terrains de sport avec le maximum de sécurité reste long et incertain. C’est pour cette raison qu’ATHLETIC a voulu créer avec l’aide des praticiens du centre orthopédique Santy et de Kinésithérapeutes expérimentés une cellule de réflexion mixte.

Cette cellule, appelée comité scientifique, vise à améliorer la progression des patients pendant cette période. La première demande des chirurgiens et des médecins a été de mettre au point une batterie de test visant à déterminer les acquis au 3ème mois post opératoire date à laquelle un début d’activité en dehors du cabinet du kinésithérapeute peut débuter progressivement et prudemment.

Après plusieurs réunions, le test de « Rachet » qui représente le minimum à acquérir a été adopté. Puis nous nous sommes penchés sur une série de tests à 6 mois (Return To Play : RTP). Visant à donner le feu vert pour une reprise programmée du sport. Ce test est précédé d’un test iso cinétique réussi. Il s’agit d’une série de tests fonctionnels chacun ayant été validé dans la littérature. C’est sur la période de 3 à 6 mois que les échanges ont été plus difficiles puisque pendant cette période la rééducation doit être poursuivie alors que la réathlétisation doit débuter et devenir l’activité essentielle.

Pour la réathlétisation il s’agit d’un travail analytique puis fonctionnel qui permettra de réussir le test RTP sans problème. C’est grâce à des échanges fructueux, parfois difficiles entre tous les membres du comité scientifique que cette trame du suivi de patients opérés d’un LCA a pu être mise au point. Il reste beaucoup de travail à faire notamment au niveau de la validation scientifique. Ce sera le sujet de nos prochaines réunions.

Par ailleurs, ATHLETIC a signé récemment un partenariat avec la société ALLYANE qui développe, en collaboration avec ATHLETIC et la passerelle universitaire apportée par le comité scientifique, un processus de reprogrammation motrice après stimulation neurosensorielle.

Téléchargez nos recherches, abstracts et posters :