9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

Lucie Nenning et Anne Laure Campion – kinésithérapeutes

Découvrez le témoignage de Lucie Nenning et Anne-Laure Campion, kinésithérapeutes à Bonneville, en Haute-Savoie suite à leur formation :

 

Nous sommes 2 kinés associées, travaillant en Haute Savoie, à Bonneville. Nous avons créé Espace Kiné Santé (3 kinés et un ostéopathe du sport), un cabinet de kinésithérapie résolument tourné vers le fonctionnel.

Nous prenons en charge de nombreux patients ayant bénéficié d’une ligamentoplastie du LCA, et tentons de les accompagner au mieux dans leurs choix de reprises d’activités sportives, en n’ hésitant pas à aller sur le terrain avec eux (course à pied, montagne été/hiver, entraînement sport collectif…).

C’est ainsi que nous nous sommes intéressées à la problématique de retour au sport et au geste sportif.

C’est donc dans ce contexte que – ayant entendu parlé des travaux d’Athletic – nous nous sommes inscrits à la formation « Réathletisation Expertise Genou » – ATHLETIC.

Dès la fin du premier module de 2 jours, nous avons pu mettre en œuvre progressivement le TAR (Test d’Aptitude à la Réathletisation) et le test fonctionnel AST pour valider la possibilité de retour au sport.

L’intérêt du test fonctionnel AST est multiple :

  • Il se réalise à partir de 6 mois post opératoire, est simple et nécessite peu de matériel (il faut quand même avoir une surface disponible minimum).
  • Il est composé d’exercices validés scientifiquement afin d’avoir des valeurs fiables et reproductives et est lui-même en cours de validation scientifique.
  • Ce test réussi, le patient est réellement prêt pour envisager une reprise de l’entraînement sportif spécifique, sans appréhension (en tous cas, moindre) quant à son genou opéré.
  • Enfin, le test fonctionnel AST permet de proposer une évaluation des qualités physiques de base mais l’interprétation du test doit évidemment être nuancée en fonction de l’âge, du sport pratiqué par le patient….

Dans notre pratique quotidienne, nous avions déjà choisi d’accompagner les patients jusqu’à la reprise du geste sportif.

Cette formation nous a permis d’affirmer encore un peu plus nos choix en consolidant nos connaissances, nos orientations thérapeutiques et notre vision fonctionnelle de la rééducation.

Dans l’idéal, le test fonctionnel AST devrait clôturer la phase de rééducation d’un patient. Cependant, certains présentent des déficits plus complexes, des appréhensions plus marquées… D’où l’intérêt d’une possible évolution vers des séances de réathletisation pure.

Deux mois plus tard, à l’issue du 2nd module de 2 jours basé sur le retour d’expérience et sur l’observation, nous avons décidé d’aller plus loin et de mettre en œuvre des séances de réathletisation collectives (4 à 6 personnes) dans notre cabinet.

Les 2 grands plateaux techniques et la diversité du matériel dont nous disposons font que nous sommes prêtes à accueillir le premier groupe de réathletisation dans quelques jours.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés !