9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

RÉ-ATHLÉTISATION : ABÉCÉDAIRE – JANVIER

ABÉCÉDAIRE P, Q et R : QUI EST QUOI ? 

Piriforme muscle

En proximal, il a un rôle de ligament actif pour l’activation sacro-iliaque en verticalisant le sacrum en position debout et protège les ligaments sacro-sciatiques de tout excès de tension entre les forces ascendantes et descendantes.

En distal, il est rotateur latéral de hanche en extension, abducteur de hanche en flexion et faiblement extenseur. Il s’opposerait à l’élévation de la tête fémorale et maintient le centrage articulaire lorsque le deltoïde fessier fait l’abduction et tend à élever la tête fémorale dans un 1er temps (idem supra-épineux). Il agit comme un ligament actif pour le ligament ilio-fémoral supérieur en s’opposant à l’exagération de l’extension de hanche.

A la marche, il harmonise et synchronise le mouvement du sacrum par rapport à l’iliaque, évitant un surmenage des articulations sacro-iliaques (Début du pas porteur : membre inférieur d’abord en rotation latérale puis à la fin : rotation médiale relative par rotation du bassin).

Le syndrome du piriforme est une pathologie connue notamment chez les coureurs à pied.

Questionnaire

Les questionnaires ont toujours été utilisés comme un outil d’aide au diagnostic. Ils peuvent être de différentes natures et sont de plus en plus spécifiques. Pour exemple, les questionnaires psychologiques pour évaluer le retour au sport se sont multipliés ces dernières années avec l’ACL-RSI pour le genou puis le SI-RSI pour l’épaule et plus récemment le ALR-RSI pour la cheville.

Rotateurs externes de l’épaule

Les principaux muscles rotateurs externes de l’épaule sont les muscles infra-épineux et le petit rond. Leur rôle est essentiel dans la stabilisation de l’épaule notamment dans leur action freinatrice lors des mouvements de lancer (en contraction excentrique). Un ratio trop déséquilibré RE/RI (<0.8-1>) augmente le risque de blessure (Byram, 2010).