9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

RÉ-ATHLÉTISATION : ABÉCÉDAIRE – MARS

ABÉCÉDAIRE G, H et I : QUI EST QUOI ? 

GHD (Glute Haime Developer)

Support de musculation qui permet un développement, grâce à différentes contractions musculaires (isométrique, excentrique, concentrique), de toute la chaine postérieure avec notamment une plus grande sollicitation musculaire au niveau des ischio-jambiers et des érecteurs du rachis.

Humérus :

Os du complexe de l’épaule qui est composé de 3 parties (deux extrémités et le corps). Plusieurs muscles, qui composent le complexe de l’épaule, viennent s’insérer sur cet os qui fait partie des os les plus longs du corps humain.

  • Extrémité supérieure : on retrouve la tête humérale, qui vient former l’articulation gléno-humérale lorsqu’elle vient en contact avec la glène, le trochiter et le trochin ainsi qu’une rainure verticale qui accueille le tendon du long biceps. De plus, le sous-scapulaire, le supra-épineux, l’infra-épineux ainsi que le petit rond viennent s’y insérer.
  • Corps de l’os ou diaphyse : on y retrouve les insertions musculaires du grand rond, grand dorsal, du grand pectoral, du deltoïde et des faisceaux latéraux et médiaux du triceps brachial
  • Extrémité inférieure : partie élargie qui présente ce qu’on appelle la palette humérale avec des surfaces articulaires correspondantes aux os de l’avant-bras afin de former l’articulation du coude. Les muscles fléchisseurs de l’avant-bras viennent s’y insérer

IMVC (Isometric Maximum Voluntary Contraction) :

Méthode standardisée d’évaluation pour les mesures de force musculaires qui consiste à réaliser une contraction maximale volontaire isométrique contre une résistance comme un dynamomètre manuel. Cela permet une évaluation isolée de certains muscles ou groupes musculaires. Cette méthode est par exemple utilisée afin d’évaluer les potentiels déséquilibres en rotation interne et externe de l’épaule chez des sujets opérés d’instabilité récidivante.