9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

Actualités & Témoignages

RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES

RÉ-SULTAT #15

Témoignage d’Arnaud EYCHENNE – 6 séances de réathlétisation épaule

Je me suis fait opérer de l’épaule gauche en décembre 2018 mais j’avais déjà subi une opération de l’épaule droite en 2011. Ayant été suivi les 2 fois par le même médecin du sport (le Dr Borel), il connaissait ma volonté d’avoir une rééducation efficace pour pouvoir reprendre mon activité sportive dans les meilleures conditions. En effet, je pratique du VTT de descente et enduro en compétition et je souhaitais retrouver mon niveau d’avant la blessure.

Il m’a donc orienté vers la réathlétisation. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre car c’était la première fois que je suivais ce type de programme.

Après avoir eu son accord à 3 mois post-opératoire, j’ai pu me rendre au centre ATHLETIC pour la première séance durant laquelle Dimitri, doctorant en sciences du sport et préparateur physique, m’a fait passer le TAR (Test d’Aptitude à la Réathlétisation). Ce test a déterminé que je pouvais suivre un programme de réathlétisation et il a été convenu que je fasse 6 séances avant un prochain bilan.

J’ai apprécié l’approche personnalisée et très détaillée / analytique du test. En effet, des mesures précises ont été enregistrées lors de différents exercices (force en rotation interne/externe, amplitudes, explosivité etc.) permettant d’avoir des données servant de base de travail pour la suite.

Ce bilan a permis une lecture très ciblée des faiblesses que j’avais développé et donc de fixer des axes de travail adaptés.

Le rythme me paraissait léger lors des premières séances mais il s’agissait d’abord de me réhabituer à l’effort et de ne pas forcer trop vite sur l’articulation. Puis le degré de difficulté a augmenté progressivement et je sentais que je passais des paliers de progression très nets séance après séance.

J’étais suivi pour les 6 séances par Valérie, préparateur physique spécialiste en réathlétisation épaule, qui a été top car très professionnel dans sa manière de me prendre en charge : toujours à donner du sens à chaque exercice et à être derrière moi pour s’assurer qu’ils étaient bien exécutés ! Elle était à la fois très sympa et en même temps rigoureuse dans le déroulé des séances et l’application du programme, bref, j’ai beaucoup apprécié son coaching.

La confiance est revenue progressivement et je ressentais de moins en moins l’appréhension de me faire mal.

Lors du bilan S-STARTS (Shoulder-SanTy Athletic Return To Sport) les tests pratiqués ont permis d’avoir des données chiffrées rendant mes progrès quantifiables. C’était très intéressant de pouvoir le constater.

J’ai repris progressivement et prudemment le VTT en retrouvant rapidement mes sensations. Je n’ai pas ressenti « d’alertes » sur une faiblesse particulière de mon épaule opérée.

Au bout d’une semaine d’entraînements, j’avais retrouvé la vitesse et la technique de mon niveau de compétition même s’il me manquait de l’endurance physique générale (due à ma longue période d’inactivité sportive).

Je suis très satisfait de la réathlétisation épaule dispensée au centre ATHLETIC que j’ai d’ailleurs recommandée à ma sœur pour son épaule opérée. Elle a été aussi prise en charge par Valérie et est très contente !

RE-TOUR D’EXPERIENCE #15

Témoignage de Morgane BURETTE – Masseur Kinésithérapeute (74)

J’ai connu le centre ATHLETIC par biais d’une soirée Clinic Medico Sport où Grégory VIGNE -préparateur physique et docteur en sciences du sport-  faisait une intervention.

Depuis le début de ma carrière, je suis très régulièrement en contact avec les pathologies du membre inférieur et cela s’est accentué depuis que je suis kiné de l’équipe de France de ski alpin.

Je me suis donc inscrite pour le module 1 et le module 2 en réathlétisation genou que j’ai pu effectuer la même semaine (2 jours pour chaque session). J’ai aimé pouvoir faire l’intégralité des modules dans la continuité.

Mon objectif principal était d’approfondir mes compétences en réathlétisation. Je me rendais compte que mes prises en charge post LCA étaient complètes jusqu’à la fin de la rééducation mais qu’il me manquait ensuite de l’expertise pour la réathlétisation. Je croyais que cette pratique n’était dispensée que par les préparateurs physiques car nous, masseurs-kinésithérapeutes, ne disposions que de peu d’éléments concernant ce sujet.

 La formation était de qualité avec de bons intervenants, notamment Damien Dricot, masseur-kinésithérapeute, qui avait un contenu très intéressant puisqu’il concernait directement notre pratique. J’ai d’ailleurs trouvé que son intervention était trop courte.

Le rythme était idéal avec la théorie le matin et la pratique l’après-midi car cela m’a permis de mieux me rendre compte de ce que j’apprenais et surtout de pouvoir retenir plus facilement les exercices.

 Depuis, j’ai monté mon cabinet en janvier 2019 et j’organise 4 séances hebdomadaire de réathlétisation, de 1h à chaque fois, avec +/- 5 participants. L’intérêt est de pouvoir réaliser des séances par niveau d’une part, mais également de pouvoir créer une bonne ambiance de pratique puisque les patients ont la même pathologie et peuvent donc partager leurs expériences et leurs évolutions. J’utilise les exercices vus en formation et le support pédagogique distribué à chaque session m’aide encore très régulièrement aujourd’hui.

 La formation réathlétisation genou m’a été très utile, mais je pense qu’il faudrait faire des remises à niveau afin de ne pas oublier certaines notions.

Je pense revenir très bientôt me former au module de Damien Dricot : les 10 niveaux de récupérations motrices ainsi que pour la formations sur le test fonctionnel genou K-STARTS

Morgane BURETTE
Masseur-kinésithérapeute

Kinae
32 avenue de la République
74960 Annecy

m.burette@hotmail.com
07 71 24 14 51

Centre Roosevelt

RÉ-SULTAT #14

Témoignage de Loris VAISSAUD – 8 séances de réathlétisation épaule

Pratiquant le foot au poste de gardien, je me suis blessé à l’entrainement ce qui a entrainé une subluxation de l’épaule droite. J’ai dû subir une intervention chirurgicale pour une butée antérieure visant à réduire mon instabilité le 21 novembre 2018. C’est le Dr Nove-Josserand qui m’a opéré. Pendant le mois qui a suivi, j’ai été immobilisé puis j’ai pu suivre un programme d’exercices délivré par le chirurgien pendant 2 mois.

Lors de mon rendez-vous post-opératoire à 3 mois, le Dr Franger -médecin du sport qui m’a suivi- m’a orienté vers le centre ATHLETIC afin de passer le test TAR (Test d’Aptitude à la Réathlétisation). Ayant effectué des études de préparation physique, j’avais quelques notions de cette pratique. Mon intérêt était donc double : alimenter mon savoir professionnel et soigner ma blessure à l’épaule. En tant que sportif, la phase de réathlétisation est, pour moi, primordiale pour reprendre son activité. Le test s’est bien déroulé : la fiche de suivi et les résultats m’ont été bien expliqués. J’ai eu 6 séances de réathlétisation préconisées qui m’ont été dispensées par Valérie -préparateur physique expert en réathlétisation. Au fil des séances, Valérie a su me corriger et me conseiller sur mes postures. Au début j’avais quelques douleurs, puis les exercices sont devenus plus complexes et mon épaule allait de mieux en mieux. En comparant avec d’autres personnes ayant eu la même pathologie, je me suis vite aperçu que j’’avais récupéré beaucoup plus d’amplitude.

Durant toute la durée du protocole, j’ai pu profiter de l’espace récupération avec notamment l’alternance chaud/froid. Musculairement cela a été très bénéfique entre 2 séances.

A 4 mois et demi post-opératoire, j’ai passé le test fonctionnel S-STARTS qui regroupait principalement des exercices de forces. J’ai eu un bon score et j’ai pu avoir l’autorisation pour reprendre l’entrainement. J’ai repris tranquillement, afin d’augmenter progressivement l’intensité.

J’ai toujours de l’appréhension, mais grâce à la réathlétisation et au travail personnel que j’ai effectué à côté (reprise des exercices vu pendant le protocole), je suis beaucoup plus confiant quant à la reprise de la saison ! 

Je recommande le centre ATHLETIC à toutes les personnes ayant la même pathologie que moi. J’ai été très satisfait de ma prise en charge : l’équipe professionnel de préparateurs physique m’a proposé des protocoles individualisés et les installations mises à dispositions sont de qualités !

RE-TOUR D’EXPERIENCE #14

Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI
Masseur-kinésithérapeute

Avenue 8 Mai 1947
13560 Senas

ljp.mkde@gmail.com
04 90 57 23 79

Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI

Témoignage de Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI – Masseur Kinésithérapeute (13)

J’ai connu la société ATHLETIC en cherchant via internet des formations courtes en sport et santé complétant celles de la clinique du coureur et EAD concept.

Je pratique le CrossFit, mais j’ai vraiment découvert la réathlétisation lors de mes formations au centre.

J’ai donc une formation LCDC et EAD concept, Ktaping etc…qui me permettent de développer avec mon bagage acquis chez ATHLETIC une meilleure prise en charge des sportifs de ma région. J’ai mis en place au sein de mon cabinet une consultation dédiée aux coureurs blessés ou non dans une démarche de prévention des blessures. 

Je souhaite continuer les formations REATHLETIC; j’attends beaucoup de la détection des profils à risque (DPR) pour compléter mon cursus dans la prévention des blessures. J’espère pouvoir vite compléter celle sur l’épaule avec le 2ème module. 

La formation sur l’épaule m’a un peu laissé sur ma fin bien que j’utilise souvent les nouveaux outils acquis (protocole de Liotard..). J’espère plus de réathlétisation dans le module 2.

Le centre ATHLETIC séduit forcément tout kiné du sport! Malgré cet équipement performant, j’ai découvert l’utilité de petits outils simples et peu couteux avec lesquels je travaille quotidiennement. 

L’équipe est très accueillante, les repas en petit comité permettent des échanges professionnels de qualité. Les intervenants sont des professionnels qui sont au contact quotidien avec des patients et connaissent bien les difficultés que nous pouvons rencontrer en cabinets.  Les interventions de Grégory Vigne (Docteurs en Sciences du Sport et préparateur physique expert) permettent de faire le lien entre les actions du préparateur physique et celles du kinésithérapeute. 

Les outils sont très vite applicables en cabinet dès le lendemain de la formation (ex: Les 10 niveaux de récupération motrices, les tests Rachet ou autres tests, la méthodologie de planification….font aujourd’hui partie de mon quotidien de rééducateur).  

Je consulte souvent l’application qui j’espère évoluera encore dans l’avenir, mais c’est une formidable banque de données. 

Je témoigne souvent de la qualité du centre ATHLETIC et de ses formations auprès de mes confrères.

RE-SULTAT #13

Témoignage de Antoine MONOD – 12 séances de réathlétisation en 2018

Après m’être blessé lors de la pratique de mon sport – le rugby – en mai 2018, j’ai subi une opération du LCA droit en juillet. Etant en niveau fédéral 3, il était pour moi primordial de reprendre les matchs en compétition officielle avant la fin de l’année 2018.

Après la chirurgie, j’ai passé 3 semaines en centre de rééducation à Hauteville puis j’ai fait de la rééducation jusqu’à mes 4 mois post-opératoire.

Ayant toujours voulu m’informer sur les protocoles de reprise au sport après blessure, j’avais déjà eu connaissance des séances de réathlétisation proposées par la société ATHLETIC. C’était pour moi une phase obligatoire pour pouvoir me ressentir bien sur mes jambes. J’ai donc pris contact avec eux.

Le préparateur physique expert m’a préconisé 12 séances avant de passer les tests isocinétique et fonctionnel K-STARTS permettant, ou non, le retour au sport.

Les premières semaines ont été compliqué car j’avais mon ischio-jambier faible et j’avais énormément perdu en mobilité.

J’ai été très bien entouré par le centre ATHLETIC, les préparateurs physique qui m’ont suivi ont portés beaucoup d’intérêt à ma blessure et ont adaptés les exercices lorsque j’avais des douleurs ou que je ressentais de la fatigue.

J’ai d’ailleurs pu profiter de leur zone de récupération avec le bain froid ce qui m’a fait beaucoup de bien.

A la fin des séances, j’ai eu de bons résultats à mes tests et j’ai donc eu l’autorisation pour la reprise de l’entrainement sans contact – dans un premier temps – à 8 mois post-opératoire puis avec contact quelques semaines après.

J’ai pu relever mon objectif de départ de reprendre les matchs avant la fin de l’année ! 

RE-TOUR D’EXPÉRIENCE #13

Témoignage de Geoffrey LAUDE – masseur kinésithérapeute (01)

J’ai connu la structure ATHLETIC il y a quelques années, par le biais d’un événement ou d’un de mes contacts. A l’époque, je n’avais pas spécialement d’avis sur la réathlétisation, je pensais simplement que c’était une pratique réservée aux préparateurs physiques et moins aux kinésithérapeutes. J’ai toujours été très intéressé par les pathologies du genou et était curieux d’en savoir plus sur la notion de réathlétisation.

En 2017, j’ai donc participé aux modules 1 & 2 réathlétisation genou. Ces sessions m’ont énormément appris sur différents aspects :

  • Rééducation : grâce à l’intervenant Damien Dricot, j’ai pu changer de vision dans ma prise en charge. Je fais moins attention aux délais et davantage à l’évolution motrice.
  • Réathlétisation : je sais mettre en place une séance de réathlétisation complète grâce au panel d’exercice vu pendant les modules. Je les adapte maintenant à la rééducation post LCA.

La labellisation et l’intégration au réseau REATHLETIC® est très bénéfique pour mon activité puisque les médecins du centre orthopédique Paul Santy m’envoient régulièrement des patients. J’ai d’ailleurs terminé un protocole dernièrement et le patient est très satisfait !

En 2018 j’ai suivi le module du test fonctionnel K-STARTS que j’ai pu réaliser grâce à l’application REATHLETIC®. La prise en main est facile mais je manque de temps dans l’utilisation des autres fonctionnalités.

Dernièrement je suis venu me former sur le test de Détection de Profils à Risque (DPR®).

J’ai été très satisfait des formations dispensées par la société ATHLETIC et par la qualité des interventions. Le rythme est idéal : la théorie le matin et la mise en application l’après-midi. Cela permet d’éviter des modules trop denses et de laisser suffisamment de place pour la pratique.

Je recommande régulièrement à mes collègues de venir se former ici ! 

RE-TOUR D’EXPERIENCE #12

Témoignage de Stéphane Robin, masseur-kinésithérapeute

« Nous sommes spécialisés en kiné du sport, de ce fait nous accompagnons les patients blessés de la rééducation jusqu’au retour au terrain. En fonction des pathologies, des sports pratiqués et de l’encadrement sportif du patient nous constatons parfois certaines carences dans la phase de réathlétisation. Celle-ci nous paraît indispensable pour que le patient ne se reblesse pas ou ne développe d’autres pathologies par compensation.

Nous avons été informés de l’existence de la société ATHLETIC et du fait qu’elle proposait des formations intéressantes sur la rééducation des plasties du LCA notamment par le Dr Chrisitian Lutz, un des chirurgiens orthopédistes avec lequel nous collaborons étroitement. Il a lui-même entendu parler de la structure par un chirurgien orthopédiste travaillant à la clinique Santy (le Dr Bertrand Sonnery-Cottet).

Nous avons commencé par la formation sur le test K-STARTS, à la demande de nos médecins et chirurgien, désireux d’avoir quelque chose de plus précis pour déterminer le retour au sport de nos patients. L’objectif était de diminuer le risque potentiel de récidive. Aujourd’hui, nous avons environ une dizaine de tests fonctionnels par mois. Grâce à celui-ci nous avons pu faire prendre conscience à certains patients que la reprise de la compétition était prématurée voire dangereuse. Globalement nous avons de moins en moins de genoux post opératoire problématiques.

Nous avons ensuite fait le module 1 et 2 de réathlétisation du genou. Plus récemment nous suivi le module complémentaire « nouvelle approche de la rééducation après plastie du LCA, les 10 niveaux de récupération motrice » qui nous a permis d’être encore plus précis et performant dans la phase de rééducation. Nous avons couplé cette dernière formation avec «la prise en charge du syndrome douloureux rotulien en réathlétisation (SDR) » nous permettant ainsi d’adapter au mieux notre réathlétisation. Dernièrement nous avons d’ailleurs eu de très bons résultats sur des SDR qui nous posaient problème auparavant.

L ‘ensemble de ces formations nous a rendu attentif sur certains point clés dans le domaine de la rééducation et de la réathlétisation de nos patients. A l’heure actuel nous abordons les choses différemment au quotidien. Il y a clairement un avant et après formation.

Le centre est parfaitement adapté. Il est spacieux est très bien fournie en matériel. Les intervenants sont de qualité. Leur grande expérience est appréciable : ils ont l’envie de transmettre et cela se sent.

Étant personnellement issue du monde du handball de haut niveau, je vois beaucoup de pathologies d’épaule au cabinet et j’envisage de faire la formation sur l’épaule. »

Stéphane ROBIN, labellisé REATHLETIC® depuis 2017 

Masseur-kinésithérapeute : 200, avenue de Colmar – 67100 Strabourg

RE-SULTAT #12

 

Témoignage de Clément Dardare après 24 séances de réathlétisation

« Depuis octobre 2017, j’ai subi 3 opérations après une rupture des ligaments croisés antérieurs en jouant au football. Ma dernière opération date de mars 2018 à la suite de laquelle j’ai pu faire des séances de kinésithérapie. Au bout d’un certain temps, je ne remarquais plus d’amélioration. Je suis retourné voir le Dr Thaunat qui m’avait opéré. Ayant toujours des douleurs quotidiennes, il m’a orienté vers le centre ATHLETIC.

Je suis allé faire ma première séance en septembre 2018 où j’ai pu effectuer un test d’aptitude à la réathlétisation. Il a permis au préparateur physique de me préconiser 12 séances de réathlétisation. J’ai trouvé que toutes les séances étaient très intenses même si, pendant les séances collectives, le préparateur physique était très à l’écoute de chacun de nous. Lorsque je ressentais de la douleur dans mon genou, il adaptait les exercices. A la fin de ce protocole et à la vue de mon état, il m’a été recommandé de poursuivre pour 12 séances supplémentaires.

Avant cette reprise, je me suis accordé une pause d’un mois qui a été très bénéfique pour la suite. Les 12 dernières séances ont été très positives puisque j’ai pu voir ma progression très rapidement : j’arrivais à faire des appuis jusque-là impossibles pour moi.

Même si au départ mon chirurgien n’était pas très optimiste quant à ma reprise d’activité sportive, j’ai pu reprendre le ski il y a quelques semaines sans gêne ni douleur !

J’ai été très satisfait de ma prise en charge au sein de la structure ATHLETIC, j’en ai d’ailleurs parlé autour de moi ! »

Clément DARDARE – 24 séances de réathlétisation 

RE-SULTAT #11

« Après une opération de pose de butée à la suite d’une luxation de l’épaule, mon chirurgien et mon médecin rééducateur m’ont orienté vers le centre REATHLETIC® afin de faire le Test d’Aptitude à la Réathlétisation.

J’ai pu effectuer ce test, à la fin de mon auto rééducation, où l’on m’a préconisé 8 séances.

Je les ai effectués avec Valérie, préparateur physique spécialiste en réathlétisation épaule, sur la période d’août à octobre. Chaque fois, nous étions 2 clients ayant la même pathologie ce qui permettait d’avoir la même base de protocole. Les séances étaient intenses mais Valérie adaptait le travail en fonction de nos évolutions. J’ai rapidement pu voir ma progression et surtout repris confiance en mon épaule.

Au terme de ces séances, j’ai pu reprendre mon activité sportive sans gêne ni douleur. Même si ce n’est pas un sport de bras (football), je peux réutiliser mon épaule au quotidien sans aucune appréhension.

Le bilan est donc très positif, et je n’hésite d’ailleurs pas à en parler autour de moi. »

 

Christophe PELLICIER – 8 séances de réathlétisation épaule 

RE-TOUR D’EXPÉRIENCE #11

« Etant coach sportif, la réathlétisation est très peu développée pour mon corps de métier, et j’ai donc ressenti le besoin de me former en réathlétisation genou.  Je souhaitais approfondir mes compétences dans ce domaine et ainsi savoir quoi faire, comment faire et surtout bien faire dans la prise en charge post LCA.  Mes objectifs étaient de pouvoir optimiser la performance de mes patients en adaptant les exercices à leurs pathologies.

J’ai donc décidé, en décembre 2017 et janvier 2018, de suivre les sessions en Réathlétisation Genou (Module 1 & 2, test fonctionnel K-STARTS et Syndrome Douloureux Rotulien). J’ai beaucoup aimé le rythme de ces formations puisqu’après une partie théorique, la partie pratique est immersive et nous permet de pouvoir expliquer aux patients les différents protocoles. Ces quelques jours m’ont permis une vraie remise en question et remise à niveau sur les pathologies du LCA grâce aux intervenants du Centre Orthopédique Paul Santy qui voient de nombreux cas par jours et sont donc à même d’avoir un recul pertinent sur le sujet.

A la suite de ma labellisation, j’ai ouvert, avec mon associé, un centre de réathlétisation qui est constitué de 4 chirurgiens orthopédiques, 2 médecins du sport et moi-même. Aujourd’hui, nous pouvons assurer une prise en charge complète d’un patient après sa réadaptation sportive post LCA. Nous faisons d’abord passer le test fonctionnel K-STARTS, par le biais de l’application REATHLETIC®, afin de définir si le patient a besoin de séances de réathlétisation. Les retours sont très positifs.

Afin d’optimiser encore plus notre collaboration avec les kinésithérapeutes, je vais compléter ma formation en suivant le premier module de Réathlétisation Epaule en mars. »

 

Emeline GEOFFROY – Coach sportif dans un centre de réathlétisation de Nancy