9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

RE-COMMANDATION ÉPAULE #13

Intérêt des bandes élastiques en réathlétisation de l’épaule ?

Les bandes ou résistances élastiques sont des outils d’entrainement désormais couramment utilisés dans le cadre de la performance, de la prophylaxie et de la réathlétisation. Elles sont de tailles et de formes différentes, facilement transportables et à moindre coût.

Produisant une tension de plus en plus importante à mesure qu’elles sont étirées, elles permettent des gains significatifs de force, notamment dus à la contrainte exercée par l’élastique lors des mouvements de musculation (Garcia-Lopez, 2016).

Leurs résistances variables et progressives s’adaptent à tous les plans du mouvement permettant une recontextualisation du travail de renforcement dans le geste sportif. A intensité égale, une résistance élastique va permettre une plus grande sollicitation musculaire qu’une résistance constante de type haltère (Hughes, 2005).

Leurs intérêts en réathlétisation sont multiples :

  • pour la récupération des amplitudes articulaires
  • pour une activation musculaire lors de la phase d’échauffement
  • pour l’augmentation des contraintes (ex : DC avec élastique horizontal) ou allégement des contraintes (ex : assister le mouvement lors d’une traction).

En terme de planification, les mini-bandes élastiques de faible résistance sont préconisées sur des mouvements non contraignants pour la mise en route. Par la suite, l’utilisation de résistance élastique plus forte sur des exercices plus complexes pour terminer sur un travail avec une très forte résistance sur des mouvements globaux.

Toutefois, il sera obligatoire de combiner ce type de travail avec un travail de force maximale pour permettre d’atteindre notre objectif d’optimisation du contrôle du mouvement.