9H00 - 19H00
LUNDI - VENDREDI
4 RUE JEAN SARRAZIN
69008 LYON
04 78 00 37 29
CONTACT@REATHLETIC.FR

RE-VISION #12

  • Après une opération d’une butée antérieure par la technique dite de Latarjet, tous les patients peuvent reprendre le sport au même moment ?

Réponse : non. Il n’existe pas de consensus quant au délai temporel pour un retour au sport après ce type d’opération. Actuellement, les délais constatés dans la littérature vont de 1,5 mois post-op pour les pratiquants de fitness à presque 10 mois pour les pratiquants de rugby (Dumont, 2014 ; Pötzl, 2003). Toutefois, la majorité des sportifs reprennent au bout de 6 mois post-opératoire (Ciccotti, 2017). La création du test de retour au sport S-STARTS permettra de valider un retour sur les terrains après ce type d’opération et donnera des éléments objectifs pour cette prise de décision.

  • Lors de la réathlétisation d’une épaule opérée, doit-on commencer par renforcer les muscles profonds avant de travailler les muscles superficiels ?

Réponse : oui. Le renforcement doit ainsi se concentrer sur les muscles stabilisateurs de l’omoplate pour assurer la stabilité des articulations. On va également se concentrer sur le renforcement de la coiffe des rotateurs et s’assurer que le ratio de force RE/RI (Rotateurs Externes/Rotateurs Internes) soit équilibré et soit compris entre 0,8 à 1 (Riemann, 2010 ; Westrick, 2013).

  • Après un épisode de luxation de l’articulation gléno-humérale, l’opération est obligatoire ?

Réponse : non. L’intervention chirurgicale n’est pas forcément obligatoire et plusieurs facteurs rentrent en compte dans cette décision comme le passé sportif, l’âge ou encore l’activité professionnelle du patient. Toutefois, les populations jeunes et sportives ont 95% de chances de récidives (Ciccotti, 2018).