Témoignages des professionnels

RETROUVEZ TOUS NOS ARTICLES

Anne Laure CAMPION-TILLY parle de l’apport de la formation dans son cabinet.

Découvrez le témoignage de Anne-Laure CAMPION-TILLY, kinésithérapeute à Bonneville en Haute-Savoie, qui a suivi les cursus « Genou » et « Epaule ».

 

  • Quels avantages avez-vous pu tirer des formations REATHLETIC ?

Grâce aux formations REATHLETIC Genou, nous connaissons les étapes, les objectifs à atteindre tout au long de la prise en charge kiné suite à une ligamentoplastie du LCA, par exemple.

L’objectif final d’une telle prise en charge est bien sûr la reprise du sport au niveau antérieur. Les tests finaux sont le test isocinétique et le K-STARTS, mais avant cela, le patient passe des niveaux de récupération et réalise le TAR ( test d’aptitude à la réathlétisation) à 3 mois post-opératoire.

Concernant la réathlétisation, REATHLETIC nous a permis de structurer nos séances de manière plus pertinente. Chaque séance s’articule autour de 3 axes qui fonctionnent entre eux comme des rouages : le travail de la force musculaire, le travail postural et de stabilité, le travail de la coordination neuromusculaire. En fonction du profil du patient et de son évolution, un axe peut prendre plus d’importance lors d’une séance. Formée maintenant depuis plus de 4 ans, tout cela est véritablement ancré dans ma pratique.

Nous remarquons aussi que le patient se sent sécurisé et sait où il va grâce à ses différents paliers à valider.

Ainsi, la majeure partie de nos patients obtienne d’excellents résultats après avoir effectué le test isocinétique et le K-STARTS (autour de 90%). Au vue de la littérature scientifique, nous pouvons en déduire que leur taux de re-blessure est significativement plus bas.

Donc finalement, dans notre cabinet, nous avons peu de réathlétisation après ces 6 mois post-opératoire.

  • Que faites-vous des patients arrivant après 6 mois post-opératoire, ceux qui nécessitent uniquement de la réathlétisation ?

Ces personnes arrivent souvent sur les conseils de leur médecin du sport ou de leur chirurgien, qui souhaite une prise en charge spécifique en réathlétisation par rapport aux déficits persistants.

Le fait de bénéficier, à travers l’application REATHLETICPro, d’une batterie d’exercices nous donne une base de travail intéressante.

Ce sont des séances différentes car le rythme est plus soutenu et la séance peut être structurée différemment. Les patients qui arrivent à 6 mois post opératoires suite à une ligamentoplastie de LCA, sont surpris par ce rythme mais en sortent satisfaits.

Le seul bémol est que ce sont des séances non-conventionnées. Cela nous oblige à « vendre » ces séances mais nous le faisons en expliquant les avantages de cette réathlétisation.

J’ajouterais qu’il faut avoir la possibilité de mettre en place le test K-STARTS et la réathlétisation. Un cabinet disposant de peu de surface pourra rencontrer un problème de place, notamment au niveau du test de l’Illinois modifié qui demande une certaine surface. Ce test peut toutefois être réalisé en extérieur sur un terrain adapté.

  • Avant les formations REATHLETIC, avez-vous senti cette frustration de laisser repartir votre patient dans la nature en fin de prise en charge kiné ?

En ce qui nous concerne, nous sommes venues nous former sur le cursus Genou dès l’ouverture de notre cabinet. Nous n’avons donc pas ressenti de frustration étant donné que nous avons tout de suite mis en place ce que nous avions appris lors des formations.

Je peux néanmoins parfaitement comprendre que certains de mes confrères puissent ressentir cela car notre priorité restera toujours le retour du patient à une activité physique normale et  à son niveau de pratique sportive antérieure.

En revanche, plus récemment, nous sommes venus faire le cursus Epaule. Nous y avons trouvé de véritables clés, une approche scientifique et organisée, quand, auparavant, nous travaillions un peu au feeling et que nous nous interrogions toujours sur le bon moment pour le retour au sport du patient.

Les formations Epaule et Genou nous ont donc apporté une vraie rigueur et une précision des données scientifiques dont nous avions besoin pour proposer une prise en charge encore plus pertinente.

 

EKS dispose, entre autre, de 2 plateaux techniques ( 100 m2 et 40m2) qui ont été conçus pour accompagner au mieux les patients.
Ces grands espaces de travail , au-delà d’offrir des équipements nombreux et variés , permettent d’offrir un terrain de rééducation adéquat pour réaliser un travail fonctionnel pertinent et approprié à chacun.
https://espace-kine-sante.fr/

Gaël DEBACHY, formé au test DPR et prise en charge genou

Témoignage de Gael DEBACHY, préparateur physique (59)

A l’origine, de par ma formation en STAPS, j’ai toujours été passionné par la prévention des risques de blessure (ou prévention primaire) et par la réathlétisation (ou prévention secondaire).

Dans le cadre du lancement de ma société « Coachinpevele », Philippe Delgove-l’ostéopathe avec lequel je collabore en réseau – m’a parlé de la formation REATHLETIC et de son intérêt pour accroitre mon expertise dans la prise en charge des sportifs en prévention primaire et réathlétisation « genou » et « épaule ».

Dans un premier temps, j’ai décidé de suivre la formation sur le test DPR (Détection de Profils à Risque) qui regroupe un ensemble de tests permettant de cibler plus précisément les déficits de souplesse, de force et de fonctionnalité. Très satisfait par cette formation alliant théorie et pratique, j’ai pris la décision de suivre tout le cursus « genou ». (Test fonctionnel K-STARTS, module 1 et module 2 « réathlétisation genou »).

Ce cursus a totalement répondu à mes attentes : Pour la première fois, grâce à la qualité et à la diversité des intervenants, j’ai suivi une formation proposant une vraie passerelle entre le monde médical et le monde du sport. Avec les 3 intervenants (chirurgien, kinésithérapeute et docteur en sciences du sport), cette formation apporte une vision d’ensemble sur la prise en charge où chacun peut trouver sa place et où le travail d’équipe et les synergies sont prépondérants pour la qualité de la prise en charge.

Grâce à ce cursus basé à la fois sur un véritable travail de recherche scientifique et sur l’expérience des intervenants, j’ai réellement acquis une nouvelle expertise dans la prise en charge du genou post chirurgie du LCA que j’ai pu mettre directement en pratique avec mes clients. Cela m’a également permis de créer un lien avec le monde médical.

Encouragé par cette expérience positive, j’ai décidé de suivre le cursus « épaule » que j’ai débuté fin 2020. Après la formation sur le test fonctionnel S-STARTS et un module consacré à la connaissance des pratiques diagnostiques et des prises en charges thérapeutiques, j’ai prévu de terminer mon cursus en 2021 avec le module consacré à la planification des séances de réathlétisation.

Gaël DEBACHY
Préparateur physique

15 rue Lucie Aubrac
59242 Capelle en Peleve

06 16 49 56 34
contact@coachinpevele.fr.

Aélya PONTY

Aélya PONTY, formée à la prise en charge genou

Témoignage de Aélya PONTY- Masseur Kinésithérapeute (38)

« J’ai connu le centre ATHLETIC par le biais la publication concernant le test fonctionnel K-STARTS. En effet, je me suis toujours intéressée aux pathologies du genou (qui représentent une bonne partie de ma patientèle). J’avais donc envie d’approfondir mes connaissances sur le sujet notamment en ce qui concernant les limites entre préparation physique / kinésithérapie et rééducation / réathlétisation. En 2019, j’ai été kinésithérapeute de l’équipe de France de ski de fond, j’avais donc quelques notions du travail des préparateurs physique sur la réathlétisation des athlètes mais pas suffisamment pour pouvoir l’appliquer dans ma prise en charge quotidienne. 

J’ai commencé par la formation dédiée au test fonctionnel K-STARTS, fin 2018. La session était bien construite puisque nous avions des rappels essentiels mais également des références aux risques de reblessure et au retour au sport. Cela m’a permis de faire un lien direct avec les cas concrets que l’on peut rencontrer dans notre métier. Nous avons ensuite eu une partie pratique où il a été intéressant de se rendre compte de ce que le patient peut ressentir au moment de passer son test K-STARTS. Enfin nous avons pu, durant cette journée, observer des tests passés par l’équipe REATHLETIC. La structure est parfaitement adaptée à la mise en place des différents tests (notamment l’Illinois modifié) mais cela semble compliqué dans une petite structure.

En 2019, j’ai participé au modules 1 et module 2 « réathlétisation genou ». C’était vraiment une approche complète avec les différents intervenants (chirurgien, kinésithérapeute, préparateur physique) qui nous apportaient un point de vue et une donc une expertise différente. On a pu reprendre les bases en anatomie, kinésithérapie mais également en planification que l’on avait pu voir pendant les études.

Grâce à cette nouvelle expertise dans la prise en charge du genou post chirurgie du LCA, j’ai pu mettre directement en pratique mes connaissances. J’ai enrichi mes séances avec de nouveaux exercices et j’ai pu avoir une nouvelle organisation dans les planifications. Le retour de mes patients a d’ailleurs été très positif puisque j’ai pu les accompagner jusqu’au retour terrain.

J’utilise l’application REATHLETIC Pro pour faire passer les tests K-STARTS. Cependant, j’utilise un outil personnel pour la gestion des planifications car je préfère tout centraliser au même endroit.

Ces formations ont bien répondu à mes attentes même si j’aurai aimé avoir davantage d’approfondissement dans l’exploitation de la littérature scientifique.

Depuis fin août 2020, j’ai ouvert un cabinet dans un espace proposé par une salle de crossfit (avec également la présence d’un préparateur physique). Je peux donc maintenant avoir un espace pour mettre en pratique tout ce qui a été vu pendant mes formations REATHLETIC, me permettant ainsi de mettre en avant l’aspect sportif de mes protocoles dans la prise en charge de mes patients.

Je vais sûrement me former au test fonctionnel S-STARTS pour consolider mes connaissances dans la prise en charge de l’épaule d’ici quelques mois. »

Aélya PONTY
Masseur-kinésithérapeute

175 cours de la Libération
38000 Grenoble

06 19 21 48 24
aelya.ponty@gmail.com

Aélya PONTY

Thomas GOURSON, formé à la prise en charge du genou et au premier module de l’épaule

Témoignage de Thomas GOURSON- Masseur Kinésithérapeute (38)

« J’ai travaillé à l’Hopital Mermoz où j’ai entendu parler, par l’équipe médicale, du centre REATHLETIC et de leurs travaux en réathlétisation. Faisant beaucoup de LCA, je m’intéressais aux bases de ces principes de prises en charge vu pendant mes études mais pas suffisamment approfondis.

J’ai donc effectué le Module 1 et le Module 2 « Réathlétisation Genou » à Lyon. Les formations étaient très intéressantes car cela apporte une réelle expertise dans la prise en charge du LCA. Avec les 3 intervenants (chirurgien, kinésithérapeute et préparateur physique), nous avons pu avoir une vision d’ensemble sur la prise en charge. Nous avons pu facilement leur poser des questions et mieux comprendre la partie préparation physique, notamment, qui très peu étudiée dans le parcours scolaire.

J’ai beaucoup apprécié la partie pratique car nous avons pris le temps de voir différents exercices de réathlétisation. J’utilise d’ailleurs quotidiennement mes acquis puisque je peux maintenant suivre mes patients de leur rééducation jusqu’à leurs séances de réathlétisation, même si je rencontre des difficultés à rendre payant ces dernières dans ma prise en charge globale.

J’arrive même à adapter les protocoles à d’autres pathologies du membre inférieur (genou, cheville et hanche).

 Ayant été très satisfait de la formation genou, je me suis inscrit au premier module épaule pour juin 2020. En effet, les pathologies de l’épaule sont le 2ème motif de consultation du cabinet : j’avais besoin d’approfondir mes compétences. Etant en période post-confinement, nous étions peu nombreux pendant les 2 journées ce qui nous a permis d’avoir davantage d’échanges avec les intervenants et notamment avec le chirurgien. J’ai donc pu comprendre l’évolution des différentes pathologies qui sont hors de mon périmètre de prise en charge afin de pouvoir conseiller à mes patients des centres spécialisés. J’ai donc remis en question ma manière de travailler au quotidien. Néanmoins, j’ai trouvé que cette formation était trop axée « prise en charge post-opératoire », or la majorité de mes patients souffrant de douleurs à l’épaule viennent au cabinet avant d’être opéré. Il y avait également trop de redondance entre les différentes parties théoriques malgré de bons bilans.

 J’utilise très peu l’application REATHLETIC car j’ai énormément adapté les protocoles à mon travail.

 Je vais maintenant me renseigner sur les autres formations proposées par le centre ! »

Thomas GOURSON
Masseur-kinésithérapeute

5002 route de Bourgoin
38790 Diemoz

thomas.gourson@free.fr

Thomas GOURSON

Posté dans Témoignages des professionnels - Commentaires fermés sur Thomas GOURSON, formé à la prise en charge du genou et au premier module de l’épaule

Ronan MERCERIE, formé à la prise en charge genou et au test DPR

Témoignage de Ronan MERCERIE – Masseur Kinésithérapeute (74)

Je travaille dans un cabinet qui reçoit beaucoup de sportifs pour différentes blessures. Il est facile pour nous de les rééduquer mais souvent nous sommes confrontés à une baisse de performance du côté lésé par rapport au côté sain par manque de formation sur la préparation physique. J’ai donc recherché à avoir une approche complète pour que le sportif puisse effectuer un retour sur le terrain sans risque.

J’avais entendu parlé des formations proposées par REATHLETIC® lors d’une conférence organisée à Annecy par Dr ROLLIER et Dr LEMASLE sur « le return to play après lésion du LCA ».

J’ai commencé par me former au test fonctionnel K-STARTS afin d’obtenir une façon objective d’autoriser la reprise du sport (même si la décision revient généralement au médecin). Ce test permet au patient d’avoir un score qui le rassure et il me permet d’autoriser le patient à reprendre telle ou telle activité.

J’ai ensuite fait le module 1 de formation sur la réathlétisation du genou. Après une rééducation, je me retrouvais souvent confronté à la difficulté de récupérer les capacités physique antérieures à la blessure. Je voulais avoir une approche de la réathlétisation avant de passer un diplôme de préparation physique. J’applique quotidiennement les connaissance apprises et même si ça ne concerne encore que peu de patients, je me sens beaucoup plus sur de moi et sur mes programmes d’exercices que je donne en fin de rééducation quant à leur reprise sportive post blessure.

Je travaille, en plus du cabinet, à la fédération sportive d’ultimate. Nous avons mis en place des visites médicales pluridisciplinaires depuis l’année dernière pour tous les athlètes sélectionnés en équipe nationale. Le but était de faire de la prévention de blessure mais nos tests étaient trop opérateurs dépendants et pas forcément optimaux. J’ai donc alors voulu me former sur le test DPR (Détection de Profils à Risque) qui regroupe beaucoup plus de tests et permet de cibler plus précisément les déficits sur la souplesse, la force et la fonctionnalité. J’ai d’ailleurs recommandé cette formation à tous les kinés qui travaillent avec moi au sein de la fédération, je pense qu’elle peut apporter un vrai plus dans la prévention des blessures chez le sportif.

Ces différentes formations m’ont permis d’obtenir des outils faciles à mettre en place dès la sortie de la formation grâce à l’application proposée et les différents tests facilement applicables. Pour le moment, j’ai peu utilisé l’application mais je la trouve très fonctionnelle et facile à prendre en main. Par contre, je n’ai pas encore le réflexe de regarder la boutique d’exercices disponible.

Les intervenants sont de qualités, ils sont passionnés par la recherche de l’information la plus juste et pertinente à transmettre. Il y a un véritable travail de recherche de leur part. Même si, comme la plupart de mes confrères je préfère l’aspect pratique, l’aspect théorique est essentiel surtout que les informations données sortent toutes d’études récentes.

Le centre ATHLETIC possède des installations de qualités avec toute la gamme Cybex Eagle, une salle de cours bien équipée et un espace vestiaire pour se changer et se doucher après une bonne journée de théorie et pratique. On a accès à toute l’infrastructure et même l’espace récupération.

Je reviendrais, courant 2020 pour finaliser ma formation en réathlétisation genou et faire le 2ème module DPR ! 

Ronan MERCERIE
Masseur-kinésithérapeute

Kiné & Sport
105 route du Président Lavy
74370 Argonay

ronanmercerie@hotmail.fr

Ronan MERCERIE

Romain FAIVRE – Masseur Kinésithérapeute (25) – parle de la formation REATHLETIC

En voyant la demande croissante des patients concernant la reprise de leur sport à haut niveau, j’ai commencé à orienter mes fins de rééducation sur la réathlétisation. Mais sans bases de préparateur physique j’ai vite trouvé mes limites. Un chirurgien orthopédique de la clinique dans laquelle j’interviens m’a alors parlé du bilan K-STARTS. Sachant que nous effectuons des bilans d’isocinétisme pré et post-opératoire au quotidien concernant des patients opérés de ligamentoplastie du croisé antérieur du genou, il nous a semblé intéressant de se former au sujet de cette nouveauté. Nous avons alors cherché sur internet où nous pouvions réaliser cette formation et c’est ainsi que nous avons découvert ATHLETIC.

En venant me former au test fonctionnel K-STARTS en 2019, j’ai pu assister le soir à des séances collectives de réathlétisation, ce qui m’a donné envie de poursuivre ma formation et de réaliser les deux modules de réathlétisation (module 1 : tests et orientation post-rééducation & le module 2 : planification des qualités physiques).

 En rentrant de formation j’ai tout de suite commencé à mettre en place les nouveaux exercices et à planifier mes séances en fonction de mes patients et de leur pratique sportive. Les patients qui avaient l’air d’être au point sont apparus rapidement en difficulté sur les nouveaux ateliers car plus durs et plus complets (notamment au niveau renforcement musculaire et cardio).

Pour l’instant l’objectif est de maîtriser l’ensemble des techniques de réathlétisation et de mettre en place le K-STARTS de manière automatique lors du bilan final de nos patients opérés de LCA. Ensuite j’envisagerai peut-être une nouvelle formation !

 Mes attentes par rapport à la formation en réathlétisation ont été pleinement satisfaites voir même au-delà car j’ai découvert des domaines complètement méconnus de ma formation de kinésithérapeute. En effet la formation en préparation physique est vraiment très complète concernant le renforcement musculaire sous toutes ses formes.

 Le centre est tout simplement la structure rêvée pour pratiquer une rééducation du patient sportif ! Les équipements sont au top et le cadre est une belle réhabilitation fonctionnelle d’un ancien bâtiment ! Les intervenants sont très performants et connaissent leur sujet en profondeur. Ils sont également hyper-sympa et abordables : les échanges avec eux sont très constructifs.

 J’applique toutes ces nouvelles connaissances sur l’ensemble des rééducations que je mène sur mes patients ayant un problème au membre inférieur ayant des objectifs sportifs. ( syndrome douloureux rotulien/entorse de cheville/ligamentoplastie de cheville/suite de fracture du MI…)

 Je recommande de faire cette formation à des étudiants kiné que je forme lorsqu’ils seront diplômés ! 

Romain FAIVRE
Masseur-kinésithérapeute

33 chemin des Tilleroyes
25000 Besançon

rom1faivre@gmail.com
03 81 47 21 08

Romain FAIVRE

Posté dans Témoignages des professionnels - Commentaires fermés sur Romain FAIVRE – Masseur Kinésithérapeute (25) – parle de la formation REATHLETIC

Morgane BURETTE, formée à la prise en charge du genou.

Témoignage de Morgane BURETTE – Masseur Kinésithérapeute (74)

J’ai connu le centre ATHLETIC par biais d’une soirée Clinic Medico Sport où Grégory VIGNE -préparateur physique et docteur en sciences du sport-  faisait une intervention.

Depuis le début de ma carrière, je suis très régulièrement en contact avec les pathologies du membre inférieur et cela s’est accentué depuis que je suis kiné de l’équipe de France de ski alpin.

Je me suis donc inscrite pour le module 1 et le module 2 en réathlétisation genou que j’ai pu effectuer la même semaine (2 jours pour chaque session). J’ai aimé pouvoir faire l’intégralité des modules dans la continuité.

Mon objectif principal était d’approfondir mes compétences en réathlétisation. Je me rendais compte que mes prises en charge post LCA étaient complètes jusqu’à la fin de la rééducation mais qu’il me manquait ensuite de l’expertise pour la réathlétisation. Je croyais que cette pratique n’était dispensée que par les préparateurs physiques car nous, masseurs-kinésithérapeutes, ne disposions que de peu d’éléments concernant ce sujet.

 La formation était de qualité avec de bons intervenants, notamment Damien Dricot, masseur-kinésithérapeute, qui avait un contenu très intéressant puisqu’il concernait directement notre pratique. J’ai d’ailleurs trouvé que son intervention était trop courte.

Le rythme était idéal avec la théorie le matin et la pratique l’après-midi car cela m’a permis de mieux me rendre compte de ce que j’apprenais et surtout de pouvoir retenir plus facilement les exercices.

 Depuis, j’ai monté mon cabinet en janvier 2019 et j’organise 4 séances hebdomadaire de réathlétisation, de 1h à chaque fois, avec +/- 5 participants. L’intérêt est de pouvoir réaliser des séances par niveau d’une part, mais également de pouvoir créer une bonne ambiance de pratique puisque les patients ont la même pathologie et peuvent donc partager leurs expériences et leurs évolutions. J’utilise les exercices vus en formation et le support pédagogique distribué à chaque session m’aide encore très régulièrement aujourd’hui.

 La formation réathlétisation genou m’a été très utile, mais je pense qu’il faudrait faire des remises à niveau afin de ne pas oublier certaines notions.

Je pense revenir très bientôt me former au module de Damien Dricot : les 10 niveaux de récupérations motrices ainsi que pour la formations sur le test fonctionnel genou K-STARTS

Morgane BURETTE
Masseur-kinésithérapeute

Kinae
32 avenue de la République
74960 Annecy

m.burette@hotmail.com
07 71 24 14 51

Centre Roosevelt

Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI a suivi les formations genou, épaule, dos et prévention des risques de blessure

Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI
Masseur-kinésithérapeute

Avenue 8 Mai 1947
13560 Senas

ljp.mkde@gmail.com
04 90 57 23 79

Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI

J’ai connu la société ATHLETIC en cherchant via internet des formations courtes en sport et santé complétant celles de la clinique du coureur et EAD concept.

Je pratique le CrossFit, mais j’ai vraiment découvert la réathlétisation lors de mes formations au centre.

J’ai donc une formation LCDC et EAD concept, Ktaping etc…qui me permettent de développer avec mon bagage acquis chez ATHLETIC une meilleure prise en charge des sportifs de ma région. J’ai mis en place au sein de mon cabinet une consultation dédiée aux coureurs blessés ou non dans une démarche de prévention des blessures. 

Je souhaite continuer les formations REATHLETIC; j’attends beaucoup de la détection des profils à risque (DPR) pour compléter mon cursus dans la prévention des blessures. J’espère pouvoir vite compléter celle sur l’épaule avec le 2ème module. 

La formation sur l’épaule m’a un peu laissé sur ma fin bien que j’utilise souvent les nouveaux outils acquis (protocole de Liotard..). J’espère plus de réathlétisation dans le module 2.

Le centre ATHLETIC séduit forcément tout kiné du sport! Malgré cet équipement performant, j’ai découvert l’utilité de petits outils simples et peu couteux avec lesquels je travaille quotidiennement. 

L’équipe est très accueillante, les repas en petit comité permettent des échanges professionnels de qualité. Les intervenants sont des professionnels qui sont au contact quotidien avec des patients et connaissent bien les difficultés que nous pouvons rencontrer en cabinets.  Les interventions de Grégory Vigne (Docteurs en Sciences du Sport et préparateur physique expert) permettent de faire le lien entre les actions du préparateur physique et celles du kinésithérapeute. 

Les outils sont très vite applicables en cabinet dès le lendemain de la formation (ex: Les 10 niveaux de récupération motrices, les tests Rachet ou autres tests, la méthodologie de planification….font aujourd’hui partie de mon quotidien de rééducateur).  

Je consulte souvent l’application qui j’espère évoluera encore dans l’avenir, mais c’est une formidable banque de données. 

Je témoigne souvent de la qualité du centre ATHLETIC et de ses formations auprès de mes confrères.

Posté dans Témoignages des professionnels - Commentaires fermés sur Loïc JAUFFRET-PENNACCHIONI a suivi les formations genou, épaule, dos et prévention des risques de blessure

Geoffrey LAUDE a suivi l’intégralité du cursus genou et la formation « détection de profils à risque »

J’ai connu la structure ATHLETIC il y a quelques années, par le biais d’un événement ou d’un de mes contacts. A l’époque, je n’avais pas spécialement d’avis sur la réathlétisation, je pensais simplement que c’était une pratique réservée aux préparateurs physiques et moins aux kinésithérapeutes. J’ai toujours été très intéressé par les pathologies du genou et était curieux d’en savoir plus sur la notion de réathlétisation.

En 2017, j’ai donc participé aux modules 1 & 2 réathlétisation genou. Ces sessions m’ont énormément appris sur différents aspects :

  • Rééducation : grâce à l’intervenant Damien Dricot, j’ai pu changer de vision dans ma prise en charge. Je fais moins attention aux délais et davantage à l’évolution motrice.
  • Réathlétisation : je sais mettre en place une séance de réathlétisation complète grâce au panel d’exercice vu pendant les modules. Je les adapte maintenant à la rééducation post LCA.

La labellisation et l’intégration au réseau REATHLETIC® est très bénéfique pour mon activité puisque les médecins du centre orthopédique Paul Santy m’envoient régulièrement des patients. J’ai d’ailleurs terminé un protocole dernièrement et le patient est très satisfait !

En 2018 j’ai suivi le module du test fonctionnel K-STARTS que j’ai pu réaliser grâce à l’application REATHLETIC®. La prise en main est facile mais je manque de temps dans l’utilisation des autres fonctionnalités.

Dernièrement je suis venu me former sur le test de Détection de Profils à Risque (DPR®).

J’ai été très satisfait des formations dispensées par la société ATHLETIC et par la qualité des interventions. Le rythme est idéal : la théorie le matin et la mise en application l’après-midi. Cela permet d’éviter des modules trop denses et de laisser suffisamment de place pour la pratique.

Je recommande régulièrement à mes collègues de venir se former ici ! 

Centre Cinese

62 avenue de Jasseron

01000 Bourg en Bresse

04 74 45 09 19

Posté dans Témoignages des professionnels - Commentaires fermés sur Geoffrey LAUDE a suivi l’intégralité du cursus genou et la formation « détection de profils à risque »

Stéphane ROBIN a suivi tout le cursus genou (K-STARTS et Réathlétisation Genou – modules 1 & 2)

« Nous sommes spécialisés en kiné du sport, de ce fait nous accompagnons les patients blessés de la rééducation jusqu’au retour au terrain. En fonction des pathologies, des sports pratiqués et de l’encadrement sportif du patient nous constatons parfois certaines carences dans la phase de réathlétisation. Celle-ci nous paraît indispensable pour que le patient ne se reblesse pas ou ne développe d’autres pathologies par compensation.

Nous avons été informés de l’existence de la société ATHLETIC et du fait qu’elle proposait des formations intéressantes sur la rééducation des plasties du LCA notamment par le Dr Chrisitian Lutz, un des chirurgiens orthopédistes avec lequel nous collaborons étroitement. Il a lui-même entendu parler de la structure par un chirurgien orthopédiste travaillant à la clinique Santy (le Dr Bertrand Sonnery-Cottet).

Nous avons commencé par la formation sur le test K-STARTS, à la demande de nos médecins et chirurgien, désireux d’avoir quelque chose de plus précis pour déterminer le retour au sport de nos patients. L’objectif était de diminuer le risque potentiel de récidive. Aujourd’hui, nous avons environ une dizaine de tests fonctionnels par mois. Grâce à celui-ci nous avons pu faire prendre conscience à certains patients que la reprise de la compétition était prématurée voire dangereuse. Globalement nous avons de moins en moins de genoux post opératoire problématiques.

Nous avons ensuite fait le module 1 et 2 de réathlétisation du genou. Plus récemment nous suivi le module complémentaire « nouvelle approche de la rééducation après plastie du LCA, les 10 niveaux de récupération motrice » qui nous a permis d’être encore plus précis et performant dans la phase de rééducation. Nous avons couplé cette dernière formation avec «la prise en charge du syndrome douloureux rotulien en réathlétisation (SDR) » nous permettant ainsi d’adapter au mieux notre réathlétisation. Dernièrement nous avons d’ailleurs eu de très bons résultats sur des SDR qui nous posaient problème auparavant.

L ‘ensemble de ces formations nous a rendu attentif sur certains point clés dans le domaine de la rééducation et de la réathlétisation de nos patients. A l’heure actuel nous abordons les choses différemment au quotidien. Il y a clairement un avant et après formation.

Le centre est parfaitement adapté. Il est spacieux est très bien fournie en matériel. Les intervenants sont de qualité. Leur grande expérience est appréciable : ils ont l’envie de transmettre et cela se sent.

Étant personnellement issue du monde du handball de haut niveau, je vois beaucoup de pathologies d’épaule au cabinet et j’envisage de faire la formation sur l’épaule. »

Stéphane ROBIN

Masseur-kinésithérapeute

200, avenue de Colmar

67100 Strabourg

kine.robin@gmail.com

Posté dans Témoignages des professionnels - Commentaires fermés sur Stéphane ROBIN a suivi tout le cursus genou (K-STARTS et Réathlétisation Genou – modules 1 & 2)